Trails

Vice-Champions de France FSGT par équipe !

Le week end dernier le TEAM 77 se déplaçait en Normandie….au final 2 podiums, une deuxième place par équipes sur le 35 kms et une belle seconde place pour Carine Dul en masters 1 malgré une entorse . Encore un beau week-end !

Le récit de Cyril.

Un CRC de plus, Trail d’écouves en normandie 35km et 1000m de d+. Week-end avec la team 77. Il fait chaud, très chaud. Je retrouve Sylvere Maillol de spondy run, ça faisait longtemps la dernière fois que nous avons couru tous les deux c’était pour alençon-médavy, l’une de mes première courses. Il a progressé, beaucoup progressé.

En mode castor furieux

Championnat de france FSGT, il me semble qu’il y avait 5 équipes donc le podium n’était pas fait. le premier tiers est difficile, je vais y laisser des plumes. j’ai rien laché, j’ai tenu.
J’ai pensé à ma mère qui vient de se battre avec tout son courage. Mon Gaëtan qui retourne à la pêche malgré sa maladie et à Cédric qui sort du tunnel. Tout les trois il ont eu la force alors c’est pas un trail qui va me mettre au sol.
Je cours vite trop vite sur ce premier tiers, les montées me mettent minable. Je bois beaucoup d’eau. Km13 ravito point d’eau et là plus rien, je vais devoir me rationner pour atteindre le ravito du 18ème KM.
Evidemment j’arrive dépouillé sur ce ravito, je fais le plein de mon sac, mange et là je vois l’équipe de trail 61, je cherche la femme, petit détail mais super important.
Je croise Sylvère à plusieurs endroit sur ce trail il m’a servi d’ange sur ce trail.

Le  podium en vue !

Il me donne des nouvelles de Carine notre femme dans l’équipe, il m’apprend qu’elle s’est éclaté une cheville devant lui, mais qu’elle est reparti, je lui glisse cette phrase « tu vois cette femme faut qu’elle soit derriere moi » il souri oui je vise le podium et je boucle le temps de l’équipe puisque Carine est devant.

Le deuxième tiers sera plus simple mais très technique, je prends une bûche en descente mais rien de grave je dois laisser trail 61 derrière, le podium est en jeu.

L’art de tout donner

La boue est collante, l’eau n’est pas froide et le soleil est chaud. Ce 35km est difficile et je pense ne pas être assez entraîné. J’arrive au km 30 je retrouve encore Sylvère qui va me remorquer sur ces 5 derniers kilomètres. Il a le logo magique, mais là je vais souffrir le dos va prendre. J’ai poussé des petits cris dans les bosses, je suis limite pour les crampes, mes jambes me font mal aussi.  Sylvère m’encourage lui qui a la spondy, il doit être pire que moi. on finira tout les deux nos filles à nos côtés. Merci Sylvère, merci la TEAM 77 filles et garçons, on a tout donné sur cette course. Nous sur la boîte en deuxième position. Merci Christophe, c’est grâce à toi cette médaille. Spondy run un jour Spondy run toujours ! Je vais en garder de bons souvenirs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *