Le cross …l’école du courage

La saison arrive…. il commence à faire froid, ça sent le vin chaud et la cannelle , on ressort les pointes …..Vous y êtes ? Oui c’est ça le cross est de retour au programme de nos courses !

 

Discipline exigeante et difficile de l’athlétisme , le cross-country reste néanmoins une base incontournable de la saison. Avec ses distances évoluant en fonction de l’âge (des écoles athlé aux Masters ) sa particularité de se courir par groupes d’âges, sa difficulté technique, les conditions climatiques, le cross reste une bulle hivernale bien à part .

Je vous entends déjà : »Oui mais moi le cross ça me sert à rien parce que je vais pas vite » A l’heure ou la  mentalité de beaucoup de coureurs est de courir « pour le plaisir » sur des distances de plus en plus longues on se demande bien quelle vertus on peut trouver dans le cross!

On se confronte à soi même!

Il fait froid c’est court , ça va vite ,on se bagarre pour sa place , et tout ça pour un viandox ou un vin chaud ! Au contraire ces cross hivernaux peuvent être pris comme d’excellentes séances de développement qu’il soit musculaire cardio respiratoire (l’air froid ça aiguise les poumons !) , comme le travail de puissance musculaire , et de dynamique de pied.

Mon entraineur me répétait souvent « pour toi le cross ne doit pas être un but mais un moyen  » et effectivement mes chronos sur routes s’améliorait à la sortie des cross ! L’aspect mental du cross est également très important, les conditions réunies en font un effort difficile à apprivoiser mais formateur en termes d’abnégation.

Séance type

Voici un petit exemple d’une séance de 400m typée cross que je pratiquais lors de mes entraînements.

Echauffement 30mn suivis de 4x1200m décomposé

  • 300m allure max (100% VMA)
  • 700m allure cross (95% VMA)
  • 200m emballage (105-110% VMA)
  • Retour au calme 10 mn sur la pelouse .

La récupération entre chaque 1200m était de 4mn, l’acide lactique accumulé dans les 200 derniers mètres restant présent dans les muscles rendant la répétition suivante un peu plus difficile.

 

 

Pour conclure

Le cross-country permettra de développer le mental , la cylindrée , la puissance musculaire. Il permettra également de diversifier sa pratique habituelle et ainsi de se sortir de sa « zone de confort » .