Les armadas « Marketing »

Premier billet de Novembre. Avec la nouvelle saison et ses mutations quelques interrogations me viennent à l’esprit. On à vu depuis quelques années pas mal de fusion de clubs pour espérer rivaliser et assurer de la visibilité lors des championnats (j’ai assisté en 1996 à la naissance de l’athlé sud 77 qui regroupait le CS Fontainebleau, l’US Melun,le FSAC Nandy, et l’OPEM Ponthierry à l’époque ). Les exemples de ce type étaient nombreux Viry Nord Sud Essonne et son VNSE, le Sénart Combs Brie Athlétisme, l’entente Sarthe athlétisme qui regroupe pas moins de 11 clubs pour courir sous le même maillot lors des championnats . Pas de soucis particulier jusque là , on gardait des clubs avec une structure destinée à la pratique de l’athlétisme, des éducateurs, et des entraineurs pour les plus jeunes comme pour les adultes. (même si l’identité de chaque club disparaissait peu à peu au profit d’une entité un peu vague) . Désormais on assiste à l’engouement des marques pour le « running » , Adidas par exemple à créer son club officiellement affilié FFA et à recruté cette saison les poids lourds du fond Français: Florian Carvalho (ex US Nemours), , Hassan Chadhi (ex EA centre Isère) (tous les 2 sponsorisés auparavant par Nike.)   et Mahiédine Mekhissi (ex stade Sottevillais) vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article complet  sur le site de track and life. Une belle vitrine me dire vous . A n’en pas douter. A cela va venir se greffer les coureurs dits « lambda » qui prendront une licence FFA (250€ la licence annuelle quand même! ) et qui auront droit à une dotation adidas de 150€ (ce qui se résume peu ou prou à une paire de chaussure,un débardeur et à un short,) et à 2 entraînements par semaine.    

Ce qui m’interroge avec ce nouveau club FFA , c’est que contrairement à beaucoup de clubs qui forment depuis le plus jeune âge, il ne s’adresse qu’a des adultes qui consomment .Quid de la formation et du long terme ? Parce que autant recruter de nouveaux coureurs pour étoffer la masse ne sera pas trop compliqué , autant renouveler « la vitrine » des élites pour continuer à être attractif et compétitif va poser certains soucis.

A moins que cela ne se fasse au détriment des clubs formateurs qui se verront prendre au fur et à mesure leur pépites en ne pouvant argumenter que sur la fidélité au club, là ou les marques fourniront équipement , dossards,(ce qu’ils font déjà en tant que sponsors) ET licence. 

Devons nous nous attendre à des championnats de France des marques ? 

Le club truc champion de France de cross devant le club machin …  et ces clubs selon la ligue ou ils seront licenciés aura t’on des régions non représentés lors des championnats ? 

Je l’avoue je force un peu le trait mais toutefois il peut être intéressant de suivre l’évolution de tout ça ….

Tof